La vanité de la nomenclature et autres écrits de jeunesse de Jean Piaget
Édition, Introduction et notes par Fernando Vidal, Mise en forme électronique par Chris Lalonde

IV. Les Mollusques terrestres et fluviatiles des environs de Binic (Près de St-Brieuc, Côtes-du-Nord, Bretagne)

Présenté le 23 février 1911. Manuscrit n° 546. Nous omettons les pages 2 à 9 de l'original, qui consistent en un catalogue des spécimens recueillis. Ce catalogue ne se retrouve tel quel dans aucune publication, mais on en trouve des traces remaniées, incorporées à la partie systématique de "Contribution à la malacologie terrestre et fluviatile de la Bretagne de Saint-Brieuc à Plouha", Bulletin de la Société neuchâteloise des sciences naturelles 41 (1916): 32-83.

 

En été 1908 et 1909, j'ai passé mes vacances à Binic. Je me suis surtout occupé de recueillir des Mollusques de manière à réunir une collection comprenant la plupart des espèces de là-bas. La première année, j'ai surtout recherché les espèces marines, la seconde, les terrestres.

Depuis lors, je me suis procuré l'ouvrage intitulé Malacologie terrestre et fluviatile de la Bretagne, par Bourguignat et j'ai pu me rendre compte que l'auteur n'a rien trouvé de spécial à Binic.[1] Par contre, il a étudié /de p/ très à fond les environs immédiats de St-Brieuc, à quelques kilomètres d'où je me trouvais. Justement en 1909 régnait à St-Brieuc une épidémie de fièvre typhoïde. Alors sacrifiant la science à la conservation de ma peau, je n'ai pas mis les pieds (2) dans cette ville dangereuse.

Ce que je me propose, c'est de reprende les observations de Bourguignat concernant cette partie du pays, et d'y ajouter les miennes. Il divise son ouvrage en 5 parties, dont une seulement nous touche: c'est la IVe, traitant des Côtes-du-Nord. On peut même la subdiviser en 3: Guingamp, St-Brieuc et Dinan. [b.p.: L'auteur mentionne 22 espèces aux environs de St-Brieuc et 49 dans les Côtes-du-Nord.]

En terminant, j'exprimerai toute ma reconnaissance à Mr le Dr P. Godet, qui a bien voulu revoir mes déterminations. [...]

[Signé:] Jean Piaget [suivi, en une colonne, de:] v/o [vulgo] Tardieu sc. adj. [secrétaire adjoint] sc. crap. [secrétaire crapaud] caiss[ier]


Extrait du procès-verbal du 23 février 1911

"Piaget a la parole pour la lecture de son travail sur les mollusques terrestres et fluviatiles de Binic et lieux circonvoisins. M. le secrétaire du comité crapaud présente un travail parfait dans son contenu, parfait dans son style, parfait dans sa longueur. M. Zundel comme de juste épuise les formules d'admiration. Quelques membres sont moins enthousiastes. Béguin, qui n'a pas comme Richard son bachot de géographie en poche, demande une carte et des explications sur la topographie de Binic et lieux circonvoisins. Richard s'aperçoit alors que Piaget a complètement négligé de visiter et d'explorer St-Brieuc. Celui-ci prend la parole et répond que la peste régnant à St-Brieuc, il a préféré le bien-être de sa peau à l'avancement de la science. Le travail malgré tout est excellent et Piaget a trouvé en Bretagne des mollusques que jusqu'ici n'y avaient pas été signalés".


Footnotes:

  1. Malacologie terrestre et fluviatile de la Bretagne (Paris, J.-B. Baillière, 1860). Le naturaliste français Jules-René Bourguignat (1829-1892) était connu surtout pour ses nombreux travaux de classification et pour sa tendance, souvent attaquée, à multiplier les appellations spécifiques. Piaget le critique dans "La vanité de la nomenclature" (ch. VI).


Jean Piaget Society Last Update: 30 June 1999
© 1999 Fernando Vidal, The Jean Piaget Society
Cover Page Previous File Table des matieres Next File